• Accueil
  • > Recherche : fabriquer sac

Résultats de la recherche pour ' fabriquer sac '

Forêts

401.jpg

Les fléaux des forêts

Voir clip vidéo « Madredeus » (Greenpeace)

 

Orage ou abattage 

  Les forestiers disent souvent que lorsqu’ils abattent les arbres, ce n’est pas très grave. Après tout, la foudre et les tempêtes abîment elles aussi la forêt. En réalité, ce n’est pas du tout le même chose.

Quand une tempête abat des arbres, la forêt conserve les mêmes espèces, et les arbres morts restent là où ils sont tombés. Le bois mort abrite de nombreux animaux et nourrit le sol en se décomposant.

Lorsqu’on exploite la forêt, il faut veiller à conserver cet équilibre.

 

 Déboisement intensif 

Quand on pratique l’agriculture des brûlis en forêt tropicale, on ne pense pas à l’avenir. On déboise pour faire des champs dans des endroits de la forêt où le sol est fatigué d’avoir nourri tant de plantes tropicales. Impossible de cultiver longtemps dans ces conditions ! Alors, on défriche un peu plus loin.

Depuis que l’on a construit des routes, les arbres de valeur sont éparpillés sur de très grandes surfaces et les chasseurs se rendent dans les zones de forêt vierge où ils ne pénétraient jamais auparavant. Les animaux de ces régions sont maintenant en danger.

Bananiers, ficus, palmiers, acajous, bois de fer…, la richesse de la végétation tropicale est trompeuse. Aussi bizarre que cela peut paraître, toutes ces plantes extraordinaires poussent sur des sols peu épais et pauvres. Quand les arbres disparaissent, la terre se recouvre d’une espèce de croûte très dure. 9a devient un désert ! Ainsi, dans ces forêts, des animaux et des plantes ont disparu avant même que des botanistes ou d’autres scientifiques n’aient eu le temps de les étudier. Il faut, de toute urgence, apprendre à mieux, connaître ce milieu pour mieux le protéger : 25 000 à 75 000 espèces végétales risquent de disparaître.

Lorsque le sol est mis à nu, les risques d’érosion sont énormes.

Les grands arbres des forêts denses absorbent une quantité d’eau très importante par leurs racines. Puis, ils « transpirent » grâce à leurs feuilles. L’eau qu’ils rejettent ainsi se condense en nuages, avant de retomber sous forme de pluies. Dès que les grands arbres disparaissent, cet équilibre est rompu. Les habitants du Sahel en savent quelque chose. Ils sont victimes de la sécheresse et de la famine depuis qu’on a coupé les forêts de leurs pays.

 

 Pluies acides 

Quand on veut nettoyer un four très sale, on utilise un produit très toxique qui contient un acide dangereux, tellement puissant qu’il s’attaque à la crasse et la détruit.

Pour se protéger, on porte des gants en caoutchouc. Mais quand une pluie acide tombe sur une forêt, les arbres n’ont pas d’imperméable pour se protéger.

Pourtant, cette pluie est chargée de toutes les impuretés rejetées par la fumée des usines et par les gaz d’échappement des voitures. Les arbres sont malades, et les lacs et les rivières pollués.

En Europe, les forêts d’Allemagne sont particulièrement touchées.

Aux Etats-Unis, les cheminées des usines rejettent des fumées qui tuent les arbres du Canada.

Maintenant qu’ils le savent, les industriels doivent prendre des mesures.

 

 

 Incendies 

Sécheresse

Trop souvent des incendies sont d’origine criminelle. Les pyromanes sont légion. Les individus sans scrupules détruisent la forêt pour racheter des terrains à bas prix.

Agriculture intensive

 

Massacre des forêts 

Le tigre de Sibérie parcourt les forêts enneigées de la Taïga Russe, la plus grande région forestière intacte dans le monde. Le tigre est séparé de son cousin le jaguar par un vaste océan, le jaguar peuplant plutôt les forêts tropicales de l’Amazonie.

Quant au gorille et à l’orang-outan, on peut reconnaître qu’ils se ressemblent, étant tout les deux des grands singes, mais a-t-on pour autant une chance de les voir se balancer ensemble sur des arbres voisins? Certainement pas ! Les orang-outan vivent dans les jungles de l’Asie du Sud-Est, alors que les gorilles vivent dans les forêts tropicales d’un continent totalement différent, en Afrique centrale. C’est là également que vit le petit éléphant d’Afrique aux larges oreilles rondes. Cet éléphant n’aura d’ailleurs jamais besoin de chasser l’ours brun de son territoire, puisque celui-ci se promène dans les dernières forêts anciennes d’Europe.

En Europe et dans les forêts anciennes d’Amérique du Nord, on trouve encore des loups. Mais ils ont peu de chances de chasser des chevreuil des Andes, car ceux-ci broutent tranquillement les prairies des forêts tempérées du Chili.

Comme tu peux le voir, ces animaux forestiers ne pourront jamais se croiser, et pourtant, ils ont en commun leur habitat. Les sept régions de forêt ancienne dans lesquelles ils vivent sont continuellement détruites. Ainsi, un grand nombre des animaux qui les peuplent sont menacés d’extinction. Environ deux tiers des espèces animales et végétales terrestres dépendent des dernières forêts anciennes, ce qui veut dire des centaines de milliers de plantes et d’animaux différents et des millions d’insectes.

Des milliers de peuples habitent également dans ces forêts, leur survie physique et spirituelle en dépendant.

Qui détruit les forêts anciennes et pourquoi ?

L’appétit mondial pour le bois, le papier, ainsi que l’agriculture intensive, ont déjà provoqué la disparition de 80 % des grandes régions de forêts anciennes. Des arbres centenaires sont coupés pour en faire du bois de construction destiné à fabriquer des panneaux de contreplaqué, ou à finir en cadre de fenêtre, en porte ou en matière première pour la production de papier. Des éleveurs brûlent de vastes zones de forêt vierge afin d’obtenir des pâturages pour leur bétail, ou encore pour cultiver du fourrage. Même si les méthodes utilisées pour faire ces clairières sont différentes, les résultats sont les mêmes : des habitats constitués d’une riche diversité d’espèces sont transformés en paysages lunaires ou en mornes plantations d’une même espèce d’arbres. Les êtres humains, les animaux et les plantes sont alors victimes du profit à court terme de certains.

Source : Site Greenpeace, campagne des forêts

 

« L’Amazonie abrite un nombre considérable, probablement le plus, de plantes de la planète. On dénombre de nos jours, pas moins de 30 000 espèces mais d’autres sont découvertes régulièrement. Parmi ces espèces, certaines peuvent avoir des vertus médicinales.
Il existe également 1 000 espèces d’oiseaux, 30 espèces de singes. La rivière Amazone abrite environ 3 000 espèces de poissons mais aussi deux espèces de dauphins d’eau douce. » Source : Auteur anonyme

 

Etat des forêts :

etatdesforets.jpg

 

Articles : 

La forêt amazonienne est dans un état préoccupant

 

Sites :

Campagne Forêt Greenpeace

Déforestation en Amazonie

Déforestation mondiale

 

Alimentation : des produits plus savoureux qui préviendront les maladies

Polémique sur les OGM ou pas, les géants de l’alimentaire font trimer leurs labos. Et ils nous en préparent de belles !

En 2022, les hommes auront épuisé les ressources naturelles de la planète. Les steaks frites et les risottos seront alors remplacés par des pilules au goût de carton-pâte, mais contenant toutes les vitamines nécessaires à notre survie. Ce scénario coupe-faim a fait le succès d’un film culte des années 1970, «Soleil vert», avec Charlton Heston (1974). Rassurez-vous, il n’est pas crédible une seule seconde. «C’est tout le contraire qui va se passer», pronostique Hilary Green, à la R & D de Nestlé, qui consacre plus de 900 millions d’euros par an à la recherche. «Les aliments de demain seront plus forts en saveurs et préviendront les maladies.» Ils seront aussi plus faciles à produire en masse, ce qui pourrait permettre à l’humanité de se délivrer enfin de son pire tourment : la faim.

LES BOUTEILLES DE SODA FABRIQUERONT LES GLAÇONS TOUTES SEULES
Les chercheurs de Coca- Cola ont mis au point une bouteille de Sprite qui, grâce à un mécanisme situé à l’intérieur du bouchon, crée instantanément quelques centimètres cubes de givre lorsqu’on l’ouvre. Intérêt de la chose ? Les molécules de glace sont conçues à partir de la boisson elle-même. Cette dernière conserve donc sa concentration en sucre et son goût, ce qui n’est pas le cas avec des glaçons classiques. Coca-Cola protège militairement les dessous de cette technologie givrée, baptisée Super Chilled. Seul indice : pour que le truc fonctionne, les bouteilles doivent être impérativement conservées en distributeurs à une température précise. Ce qui les réserve à une consommation immédiate et exclut de les vendre en supermarché. Les premiers tests seront réalisés l’année prochaine en Angleterre. NOUS NOUS RÉGALERONS DE « VIANDE-ÉPROUVETTE »
Encore plus fort que le mouton cloné ! Dans quelques années, nos steaks ne viendront pas de l’abattoir, mais directement du laboratoire. C’est New Harvest (PALHVS), une asso ciation renommée de scientifiques américains, qui a mis au point cette folle innovation. Le principe est simple : une fois prélevées sur un bovin (ou une poule), les cellules musculaires, placées dans une solu tion nutritive, se multiplient à l’infini. En quelques semaines, on obtient ainsi plusieurs kilos d’entrecôte. Cette technique, identique à celle déjà utilisée en médecine pour cultiver les fragments de peau greffés sur les grands brûlés, devrait être fin prête à exploiter en 2012. D’après le calcul de New Harvest (PALHVS), le prix de la tonne de boeuf artificiel devrait avoisiner 3 200 euros en 2020, soit le prix actuel de la viande d’élevage. Mais la supériorité des steaks de labo est ailleurs : en remplaçant en partie la viande d’élevage, ils pourraient aider à réduire… le réchauf fement climatique. En effet, les troupeaux (et, pour tout dire, leurs pets) contribuent pour 18% à l’émission de gaz à effet de serre. Soit plus que les transports.

UNE MUTATION GÉNÉTIQUE DOPERA LA TAILLE DES LÉGUMES
Comment augmenter le rendement des cultures ? Les Chinois pensent tenir la réponse : en envoyant les graines quelques jours en orbite. L’académie d’agronomie de Pékin a tenté l’expérience ces derniers mois avec des échantillons de plusieurs variétés. Résultat : l’absence de gravité a provoqué de surprenantes mutations génétiques. Une fois revenues sur terre (et plantées dedans), les graines ont donné des fruits et légumes de 20 à 40% plus gros. Sans danger pour la consommation, assurent les autorités chinoises. D’autant plus ravies qu’elles n’auront pas besoin d’affréter une navette spatiale à chaque récolte : il suffira de bouturer les nouveaux plants ou de semer leurs graines, car la mutation est durable. Les fruits et légumes cosmiques ne seront donc pas plus chers à produire que leurs cousins terriens. Avant de les voir sur nos marchés, il faudra tout de même que la Commission européenne donne son feu vert. Pas gagné. Qui a envie d’un énorme chou de Bruxelles ?

MANDARINES ET POMMES SERONT SURVITAMINÉES
Les nutritionnistes n’ont que ça à la bouche : il faut engloutir cinq fruits et légumes par jour pour avoir son compte de vitamines. Pas de problème : grâce aux scientifiques de l’Inra et du Cirad, deux grands instituts de recherche agronomique, nous pourrons bientôt diviser la posologie par deux. «On sait maintenant repérer les particularité

s génétiques des végétaux et, donc, isoler les espèces les plus riches en nutriments, explique Max Reynes, chercheur au Cirad. En les croisant in vitro, nous obtiendrons des superfruits. » Son équipe travaille par exemple sur un hybride de mandarine deux fois plus concentré en vitamine C, issu ducroisement accéléré de dizaines de variétés repérées sur les cinq continents. De son côté, l’entreprise hollandaise Next Fruit Generation vient de créer une pomme à la chair entièrement rouge. Elle est bourrée d’antioxydants
excellents pour protéger la peau.

LE YAOURT S’ADAPTERA AU GÉNOME DE CHACUN

C’est l’un des principaux chantiers de Danone (BN) et Nestlé : concevoir des aliments dont la composition serait adaptable au profil ADN de chacun d’entre nous. «Après les alicaments, nous passons à l’étape numéro 2, la nutrigénomique», s’enthousiasme Pierre Verdellet, patron du cabinet spécialisé Food Innov. On le sait, il existe une prédisposition génétique à de nombreuses maladies, dont le cancer et l’alzheimer. Or les chercheurs viennent de découvrir que certains nutriments, comme les pro biotiques, modifient l’action des gènes. «En les ajoutant à nos recettes, nous pourrons créer d’ici dix ans des aliments qui préviendront l’obésité ou le diabète, par exemple», promet Hilary Green, chez Nestlé. Certains de ces produits miracle ont déjà débarqué dans les linéaires de nos voisins. En Espagne, Danone (BN) teste ainsi Danaten, un yaourt à boire qui ferait baisser la pression artérielle. Et, en Belgique, le confiseur Barry Callebaut vient de lancer une barre de chocolat bourrée de polyphénols, des actifs censés prévenir les risques d’infarctus.

LES ÉTIQUETTES DES PRODUITS AFFICHERONT DES INFOS FRAÎCHEUR

«Jetez-moi, je suis périmé.» Dans quelques années, ce genre de message pourrait bien défiler sur l’emballage des aliments à durée de conservation limitée. Un écran ultraplat y sera en effet incorporé. Relié à un microcapteur de gaz, il analysera l’état du produit et nous livrera le verdict. Ce prototype d’étiquette communicante existe déjà dans les labos de l’université de Bath, en Angleterre. L’innovation réduira les risques d’intoxication alimentaire due à une rupture de la chaîne du froid. Mais certains industriels imaginent déjà d’autres applications : pourquoi ne pas laisser quelques pubs défiler sur l’écran ? De quoi amortir le coût des étiquettes, pour l’instant évalué à plus de 20 centimes l’unité.

DU RIZ SERA PLANTÉ EN PLEIN DÉSERT

En 2020, le riz pourra grandir sur un sol aride. C’est du moins ce qu’affirment les spécialistes des OGM, et en particulier le leader mondial, Monsanto, qui consacre 70 millions d’euros annuels à l’affaire. Ses chercheurs tentent d’injecter dans les gènes de la céréale un fragment ADN de bactérie ou de champignon hyperrésistants, grâce auquel la plante devrait tolérer les fortes chaleurs et la pénurie d’eau. Les Chinois investiraient pour leur part 200 millions de dollars par an dans ce domaine. Leur laboratoire de Wuhan vient d’identifier un gène du riz qui, lorsqu’on le modifie, allonge la période de floraison, ce qui a pour effet de doubler le rendement des cultures. Même l’Europe, plutôt frileuse sur ces questions d’OGM, s’y met. Un programme de recherche commun aux pays membres, baptisé Cedrome, devrait aboutir à la création de céréales du désert d’ici dix ans.

Marie Charrel
© Capital

 

http://www.capital.fr/actualite/Default.asp?numero=70554&Cat=PAM&Theme=205&numpage=1

 

 

 

Infos du mois d’avril 2008

29ab1.gifPétition :

 

 

Pétition : Ne laissez pas Sarkozy brader le climat pour les interêts de l’industrie automobile !

 

 

 

Evènement à venir :

BIONAZUR, du 13 au 15 juin 2008, Nice

Journée mondiale de mobilisation contre le nucléaire Samedi 26 avril 2008

 

Extraordinaire & naturel :

Les Feux Follets

L’histoire d’un arbre

Un sapin vieux de près de 8 000 ans découvert en Suède

 

Actualité :

Ogm :

Les députés adoptent un projet de loi OGM dans une Assemblée Nationale à vif

Lettre ouverte à François Fillon

Vidéo : manifestation anti-OGM à Nice, Samedi 12 avril 2008

Le projet de loi sur les OGM adopté de justesse à l’Assemblée

La majorité UMP contaminée par Monsanto ? Greenpeace en appelle au Président de la République

Alimentation bio : “Il nous reste jusqu’au premier janvier 2009 pour envisager toutes les actions et formes de recours…”

OGM en Argentine : une étude gouvernementale sonne l’alarme !

Organismes Génétiquement Mortifères

Loi OGM : débat torché, vote irresponsable !

L’univers monstrueux de Monsanto, par Dominique Dhombres

 

Climat :

Vidéo : Les observations de la banquise par Tara

Voitures et CO2 : 99 % des publicités imprimées sur papier seraient illégales !

 

Divers :

La charte pour une publicité éco-responsable entre en vigueur

La voiture est devenue une contrainte pour les Français

Agrocarburants : la dangereuse illusion française

La FAO met en garde contre les biocarburants

Nice : Wonderpoule : Le Palace niçois le NEGRESCO promu « Ambassadeur du bien-être animal »

Environnement : pourquoi les Suédois sont toujours en avance sur nous !

Ushuaïa TV se repositionne en chaîne du développement durable

Co-habitant dans un éco village : partez à la découverte de Munksoegaard

WWF et La Poste en faveur du papier recyclé

E.Leclerc se met au vert !

 

Eco-citoyen :

Guide décehetterie de la région côte d’azur

Ma petite corbeille pour recycler…

Site : opération recyclage

Elimination du papier et du coton jetable

Pourquoi aller dépenser vos sous chez le coiffeur ?

Pour les femmes, à lire : Pourquoi utiliser des protections féminines écologiques ?

Hygiène féminine réutilisable

Ne jetez pas vos vieilles lunettes !

1 Million de DVD pour la Planète

Papercalculator : Un simulateur pour gérer ses consommations de papier

Téléphones mobiles : recyclage obligatoire

Sacs furoshiki (Fabriquer des sacs soi-même)

Des pierres utiles pas très précieuses

Vivre sans voiture : le déclic nécessaire

Le top 10 du recyclage des bouteilles plastique

il n’est pas nécessaire de laver votre pot de sauce en verre avant de le mettre au tri sélectif.


Cosmétique bio :

Gommage visage

 

Jeux & loisirs :

Jeu : La DS se met au vert

Jeu : avis sur le jeu Sentier Nature

“La Forêt m’a dit” en région provence Alpes côte d’azur

 

 

Cinéma :

Cinema : Les seigneurs de la mer (sortie le 9 avril)

 

Livres :

Le guide des restaurants bio

Disponible en librairie le livre : Le Monde selon Monsanto, de la dioxine au OGM, une multinationale qui vous veut du bien

 

Voyage aux pays des images :

Rarindra Prakarsa : un photographe

De belles images de Michael Anderson

 

Humour :

La mort des spermatozoïdes (vidéo)

Face de pile (vidéo)

 

Nissa la Bella :

Bérénice & Eglantine, une nouvelle boutique de cosmétiques naturels à Nice

“La Forêt m’a dit” en région provence Alpes côte d’azur

 

 

siglepacifiste061.jpg

Source photo : Greenpeace

monfilshigh.jpg

Source photo : Toxic planet

 

Sacs furoshiki (Fabriquer des sacs soi-même)

Image de prévisualisation YouTube

Vidéo envoyé par camswitzer

Voir aussi explications sur le site Le Grand Ménage

Boutiques ecolo, bio & éthique

Boutiques ecolos

Le marché citoyen

Consoglobe

La boutique ecolo

Maison de l’ecologie

Webecologie

TMana, un autre style de vie

Inakis, guide d’achats ethiques

Etikeco, guide des produits éthiques

Ethishop, achetons local, ethique & au meilleur prix

Marché équitable

 

 

 

Boutiques pour le bureau :

Eco-sapiens, fournitures de bureau

Ecoburo, fournitures de bureau

Tout allant vert, fournitures de bureau

Un bureau sur la terre, fournitures de bureau

PapierVert, vente de papiers recyclés

 

 

 

Boutiques alimenation bio :

Acheter bio, le guide du commerce bio & équitable

Biocoop, magasin bio

Naturalia

1001 huiles

 

 

 

Boutiques cosmétiques bio

Biotissime

Boutique bio

Feminin bio

Formazur

Mademoiselle bio

Vedicare (ayurvedique)

Aboneobio, site qui propose de vous abonner pour une année de produits à partager en famille

Aromatic Provence

Huile & sens, aromathérapie

Aromazone (Huiles végétales, huiles essentielles, ingrédients, matériel, pour fabriquer des produits cosémtiques)

Cosmetique bio

Green Mama

Le portail Bio

Couleur caramel (maquillage)

Allo Nature (pour l’épilation)

 

Boutiques equitable

Amnesty international

Artisans du monde

Azimuts, artisans du Nepal

Commerce equitable

Comptoir ethique

Oxfam magasins du monde

Plate forme pour le commerce equitable

Alter Africa

 

Boutiques vetements, chaussures & linges

Ardelaine (pour le lit)

Azimuts artisans du Nepal (vêtements)

Casmalkie (vêtements)

Coton naturel (vêtements)

Ethos (vêtements)

Futaine (pour le lit)

Ideo (vêtements)

Laspid (tee-shirts)

Les fees de bengale (vêtements)

Mad in ethic (vêtements)

Monsieur poulet (tee_shirts)

Mandacaru (tee_shirts)

Quat rues (vêtements)

Les tee-shirt des grandes causes (sur chaque Tee Shirt vendu, une partie du bénéfice est reversée à une association pour l’environnement ou pour les animaux.)

Songes & éponges, éditeur de linge de SDB en coton bio ou équitable

 

Boutiques bijoux, sacs & autres accésoires :

Aralya Design (bijoux, sacs, écharpes, coussins & médaillons en crochet)

Envirosax, en anglais (sacs)

Mona Indira (sacs)

Reversible (sacs)

Zaza factory (sacs)

Azahe, créations (bijoux)

Lilah (bijoux, sacs indiens, artisanat)

Alter Africa (Bijoux & artisanats)


 

Boutiques bébé :

Bebe en vadrouille, pour les bébés

Maman bio, choisir le naturel, un jeu d’enfant

Bébé au naturel

Natiloo, le bien être du bébé

Eco famille, parents naturellement

Ptits dessous, couches lavables

 

 

Boutiques meubles & décorations :

Olivier Raud, mobilier et décoration écologique

Nature & découverte, décoration

Brindi, eco-désign et produits responsables (cliquez sur la droite « version française » pour rentrer)

Mio (en anglais) green design

Biosylva, spécialisée dans l’art de la table à usage unique 100% compostable.

Alter Africa (meubles & décorations)

 

Autres boutiques :

Résonnances

Jardin au naturel, pour le jardin

Photostore, le tirage photo ecolo
Divers :

Mes courses pour la planète

 

 

 

 

Pollution & toxiques

Pollution & toxiques dans Flash infos kreuzhv9

Pour nettoyer votre maison préférez un produit polyvalent plutôt que d’utiliser pleins de produits différents : cocktail toxique dangereux pour votre santé.

Se renseigner pour savoir si son eau provient d’une source viable (Nous pouvons obtenir des informations sur la qualité de l’eau du robinet à la mairie de sa commune ou à l’organisme en charge de la distribution d’eau. Les DDASS peuvent être sollicitées, le cas échéant, afin d’obtenir des informations d’ordre sanitaire.. Voir doc PDF)

Remplacer les aérosols par des pulvérisateurs (moins cher, dure plus longtemps et naturel)

Faites tremper les vêtements sales dans du bicarbonate de soude ; cela permet de réduire les besoins en détergent et autorise un lavage à plus base température

Mieux vaut une poudre qu’un liquide et une poudre concentrée plutôt qu’une poudre normale.

Achetez des détergents à base de savon, ou contenant une part importante de savon, car celui-ci est complètement biodégradable.

Il faut prévoir une aération adéquate afin que l’atmosphère reste fraîche et ne devienne jamais étouffante – évitez de surchauffez votre chambre. La température idéale se situe aux alentours de 15 degrés.

Acheter la peinture : Col Abel NF

Evitez les peintures conventionnelles car elles risquent de contenir des fongicides et autres produits chimiques qui risquent de se disperser dans la pièce.

Choisissez plutôt une peinture microporeuse à l’eau qui laissera vos murs respirer, dispersera l’humidité et contribuera au séchage.

Chaque fois que cela est possible optez pour des finitions naturelles, sans peintures

Pour vos murs et plafonds, choisissez du badigeon à la chaux, ou de la peinture à base de plantes ou de minéraux

Achetez des produits sans solvants.

Recherchez des peintures peu odorantes

Prenez des peintures fabriquées à base de résines naturelles d’huiles essentielles, de craie, de caoutchouc, et d’huile de lin

Ne jetez pas vos surplus de peintures dans les égouts ou les canalisations, laissez-les d’abord sécher, puis adressez vous à votre municipalité pour savoir comment vous en débarrasser.

Recherchez des encens qui ne contiennent que des huiles essentielles pures.

Donnez un parfum agréable à vos vêtements et sous-vêtements en disposant des sachets aux herbes aromatisées aux huiles essentielles dans vos poches et dans vos tiroirs. Cette idée est tout aussi valable pour combattre les odeurs des chaussures, et des baskets en particulier.

Procurez-vous une boule magnétique (on les trouve chez certaines entreprises de vente par correspondance) pour empêcher la calcification dans votre machine, augmentant ainsi sa durée de vie, et permettant d’utiliser moins de détergent.

Pour rafraîchir vos vêtements, utilisez des sachets aux huiles essentielles plutôt que des assouplissants.

Evitez les tissus synthétiques

Choisissez des tissus biologiques non décolorés, et sans teintures.

Optez pour des draps en chanvre

Evitez les garnitures synthétiques pour les couettes et oreillers

Faites votre lit avec un protège – matelas en pure laine vierge, pour plus de chaleur.

Recherchez des housses de couettes munies de boutons en bois ou d’attaches en tissu

Investissez dans l’achat d’un matelas au rembourrage entièrement naturel.

Evitez les sommiers métalliques qui captent les champs électromagnétiques générés par le matériel électrique. Choisir un sommier en bois avec des lattes de bois massif pour que l’air circule librement.

Tirez la chasse sur un tampon ou une serviette hygiénique est la pire chose que vous puissez faire, car il se pourrait bien qu’ils fassent surface le jour où vous prendrez un bain de mer

 

Evitez de couvrir les aliments avec du plastique ou de l’alu, utilisez plutôt du papier sulfurisé ou de la cellophane qui est fabriquée à partir de la pulpe de bois. Ou vous pouvez conservez vos aliments dans des récipients en verre ou en porcelaine. Il faut absolument refuser l’aluminium, que ce soit pour des raisons de santé ou d’environnement.

Si tu emportes ton goûter, fabrique un petit sac en tissu au lieu d’utiliser des feuilles d’alu

Acheter un chargeur de piles (les piles sont très nocives pour l’environnement)

Eloignez les appareils électriques des endroits réservés au sommeil

 

Demander aux pouvoirs publics de divulguer et de diminuer les produits chimiques douteux contenus dans l’eau.

Ne jamais verser de peinture, de colle ou de pétrole dans les tuyauteries.

Si présence de chlore dans l’eau : il est possible d’éliminer le chlore contenu dans l’eau en installant un filtre de douche conçu spécialement à cet effet.

Pour les soins du corps et visage : recherchez des ingrédients à base de plantes plutôt que de pétrole, car ils sont en principe renouvelables, non polluants, et meilleurs pour votre santé.

Renseignez-vous en lisant le plus possible de documentations sur le sujet et, en cas de doute, choisissez le produit qui présente le plus petit nombre d’ingrédients. Achetez toujours des produits certifiés biologiques (voir produits bio dans « Ecolabel »)

Les produits chimiques contenus dans la majorité des soins corporels exercent souvent une forte pression sur notre santé. Notre peau absorbe environ 60% de ce que l’on applique d’où le succès de l’hormonothérapie substitutive et des patchs de nicotine.

L’impact des déodorants qui empêchent le corps de transpirer régulièrement (en particulier ceux qui contiennent de l’aluminium) pose également quelques problèmes quant à la santé. Il existe des solutions, tels que les déodorants minéraux (pierre, d’alun). Si vous achetez un produit conventionnel, choisissez un article à base de plantes et prenez un déodorant à bille pour économiser l’emballage.

On peut soi-même aussi fabriquer ses produits de beautés (voir blogs recettes cosmetiques fait maison)

Lire aussi : Elimination du papier et du coton jetable

 

Source de cette liste :

Le grand guide de l’écologie, de Sarah Callard et de Diane Millis,

http://www.zone-ecolo.com/dossier.php#frigo et divers sites

 

 



CEVENNES ET CAUSSES |
marjo |
Les Vétérans de Napoléon 1er |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cours smi S3
| morenita1334
| Psychogenealogie